Le continent reforgé de GreenWoods
Bienvenue a tous dans le royaume de Green-Woods.
Le continent reforgé de GreenWoods

Forum sur les parties en cours de D&D au Saguenay dans le royaume de Greenwoods
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
J'ai fait le ménage de vieux forums et catégories, ils sont maintenant dans la section **Archive** du forum. Aussi, j'aimerais vous dire que quelques nouveautés on éclos sur différents sujets.

Partagez | 
 

 Biographie de Jarreck + petit cours d'histoire sur le Ganara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John River
Admin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 26
Localisation : La ruelle la plus sinistre du coin.

MessageSujet: Biographie de Jarreck + petit cours d'histoire sur le Ganara   Jeu 24 Déc - 4:59

Ganara, la terre perdue

‘’Des insectes, de la jungle, des humanoïdes et des dragons’’, voilà une définition bien pauvre de ce qu’est le Ganara, mais c’est pourtant la seule que peut donner n’importe qui n’en étant pas originaire. Si le voyageur planaire inattentif n’y voit que ça, c’est qu’il a oublié d’en visiter les souterrains. Ce monde bordé par deux lunes, l’une mauve foncé et l’autre d’une jaune doux, n’est peut-être peuplé que de créatures titanesques inhospitalières en surface, tels les dangereux dragons cristallins et des bestioles plus grandes encore que les forteresses que vous appelez châteaux. Certaines tribu barbares y résident cependant en surface, mais elles sont rares et très dangereuses.

Cet écosystème pourrait sembler pauvre à première vue, mais sous terre, il y existe un nombre incroyable de souterrains. Physiquement parlant, la planète serait en forme de cube percé de toute part, comme un gigantesque fromage suisse recouvert d’une jungle luxuriante que seuls les plus endurcis acceptent de fouler. Dans ces souterrains interminables, de nombreux clans vivent et se combattent sans fin, et sur ce point, le Ganara n’est pas sans rappeler le plans Matériel! Les drows combattent les elfes, les nains combattent les orques, mais la menace la plus grande, mais aussi la seule qui, jusqu’à maintenant, força toutes les tribu à s’unir pour empêcher l’invasion, ce sont les gobelins, qui se comptent par milliards.

Parmi les quelques tribus humaines peuplant cet endroit, les humains étant, en effet, la race la moins représentée parmi tout ce mélange incroyable, et forts différents de ceux du plans Matériel en ce sens qu'ils auraient une espérance de vie doublée, les Guerriers du Soleil restent la tribu la plus puissante de toutes. La clef de sa puissance? Elle possède cinq grands prêtres, ou du moins possédait, puisque l’un d’entre eux, le mystérieux Jarreck Dace, disparut subitement un matin avec sa sœur d’âme, Venek Al’Akaal, son araignée. En effet, le fait que cette tribu possède ces cinq êtres particuliers est fort étrange, la plupart des autres tribus n’en ayant qu’un seul ou aucuns. Le fait que si peu d’entre eux existent est fort simple : le seul moyen de parvenir au stade de grand prêtre est de naître en même temps que l’un des enfants des monolithes suprêmes.

Ces monolithes, au nombre de cinq eux aussi, dans la tribu des Guerriers du Soleil, chaque prêtre représente un monolithe différent, sont en fait des insectes si gigantesques qu’ils ne peuvent plus se déplacer depuis environ trois siècles. Il y a le Scorpion, dont les prêtres, les plus puissants, sont les représentants directes du grand Roi-Scorpion, le dieu du soleil et de la guerre dans le panthéon Ganarien. Tous les grands prêtres travaillent pour ce Dieu, mais bien peu sont ses élus directes. Vient ensuite l’Araignée, représentant la grande Déesse de la nuit, le totem de Jarreck Dace, la dame sournoise qui vainc ses ennemis dans l’ombre. Le troisième est le Mille-pattes, le sage parmi les sage, le représentant du vénérable Maître des arcanes, ses représentants étant de puissants lanceurs de sorts. Ensuite, la Guêpe dont les représentantes, toutes des femmes, sont les messagères des dieux, représentant la Dame Chasseresse. Vient finalement le grand Charançon, le Champion des dieux, dont les prêtres sont de solides guerriers.

De tels élus sont relativement rare, mais sont aussi l’unique clef diplomatique entre les différentes tribus, qui se réunissent chaque année afin de voir quels enfants deviendront prêtres, sans considération de race (sauf pour ce qui est des gobelins, qui possèdent leur propre panthéon et donc leurs propres monolithes). Chaque prêtre se doit de vivre une vie dépendant des préceptes de son dieu titulaire, la vie des jeunes recrues se composant majoritairement de prières et de méditations jusqu’à l’âge de douze ans, où ils sont jetés dans la nature et laissés à eux-même pendant huit ans. Ceux qui échouent à cette épreuve sont ceux dont le frère (ou sœur) d’âme meurt avant la fin des huit années, qui tentent de revenir parmi leur tribu avant la date (auquel cas ils sont exclus avec leur compagnon d’âme) ou qui ne reviennent tout simplement pas. Cette initiation possède un taux d’échec de plus de 98%. Cependant, pour ceux qui échouent à cause de la mort de leur compagnon, ils deviennent bien souvent disciple des Grands Dragons peuplant cet étrange univers, travaillant alors pour la Reine des Dragons, Tiamat (Pour une raison que les Ganariens ignorent, partout ailleurs les habitants prêtent à cette déesse une attribution maléfique, terme que les Ganariens ne peuvent comprendre, ne faisant pas la distinction entre le Bien ou le Mal puisqu’ils n’en ont pas encore découvert les concepts). C’est le chemin qu’à choisit d’emprunter Velkor, le demi-frère de Jarreck et plus vaillant compagnon, lui aussi récemment disparut avec toute sa compagnie, après avoir échoué à l’épreuve des grands prêtres suite à la mort de son compagnon mille-pattes. À noter que si le compagnon insecte d’un grand prêtre venait à mourir après que celui-ci ait réussi l’épreuve, il aurait alors le droit de faire appel à un autre, les autres membres de l’ordre comprenant les risques que le pauvre insecte aurait encouru, mais sciemment changer de compagnon encore vivant, ou le tuer pour changer est un crime grave punis par les dieux eux-même.


Dernière édition par Jarreck Dace le Jeu 24 Déc - 5:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John River
Admin
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 26
Localisation : La ruelle la plus sinistre du coin.

MessageSujet: Re: Biographie de Jarreck + petit cours d'histoire sur le Ganara   Jeu 24 Déc - 5:37

Jarreck Dace

Parmi les grands prêtres répertoriés à ce jour, l’un brille tout particulièrement. Béni sous la tutelle de la Rein Araignée, qui lui confia comme compagne la gigantesque Venek Al’Akaal, Jarreck Dace est un prodige. L’homme aux yeux mauve et à la pupille verticale naquit dans une famille déshonoré par un père indigne. Ce dernier commis, en effet, le crime le plus terrible ; alors qu’il était grand prêtre du charançon pour la puissante tribu des Guerriers du Soleil, il tua son compagnon afin de tenter de s’arroger les services d’un mille-patte géant, plus adapté à sa mission présente. Les détails de sa mort restent flou, jamais personne hormis les prêtres du mille-patte les plus anciens ne devant avoir vent de cette sentence horrible, mais il laissa dans le deuil sa femme, alors enceinte de Jarreck. Dès son plus jeune âge, ce dernier ne manifestait jamais la moindre émotion. Il ne parlait que rarement, n’avait pas d’amis et n’était guère actif comme enfant, tel qu’attendu de la part des enfants élus par les dieux, mais à un point tel que même les autres enfants qui furent élus en même temps que lui, les quatre autres prêtres en devenir de son clan, le trouvaient étrange. D’ailleurs, la réputation de son père ne jouait certainement pas en sa faveur. Cette froideur caractéristique lui permit cependant de passer les douze premières années de sa vie sans aucuns problèmes, son demi-frère Velkor le suivant de trois ans la lui reprochait souvent, mais Jarreck reprochait alors la trop grande témérité à ce dernier, faisant en sorte que les deux, qui n’étaient que le contraire l’un de l’autre, ne s’entendaient que très peu.

Lorsque vint enfin le temps de la vie à la surface, le disciple des araignées disparut complètement de la carte, même ses trois autres collègues ne le retrouvèrent que quelques fois, alors qu’il leur sauvait la vie. Il sauva au moins deux fois la vie de chacun d’entre eux, mais son sauvetage le plus dangereux fût lorsqu’il dût aller chercher un Velkor presque mort dans le nid d’un puissant dragon noir. Ce qui n’était qu’une promenade de santé pour Velkor, qui n’était à l’extérieur que depuis un ans, se transforma vite en cauchemar lorsque l’énorme reptile captura son compagnon d’âme, qui servait d’ailleurs de monture au jeune homme, dans ses griffes. Le mille-patte ne survécut pas et le dragon entreposa l’humain dans une petite grotte près de sa tanière, pour le dévorer plus tard. Ayant vu la scène, Jarreck suivit du regard la créature et entreprit de sauver son jeune demi-frère. Il y parvint, mais tous les trois, Venek, Jarreck et Velkor, faillirent y passer. Cette aventure souda aussi les liens entre les deux demi-frères qui, au retour de Jarreck, après que ce dernier eût symboliquement resté cinq ans de plus dans son périple afin d’honorer symboliquement son frère en terminant le périple de ce dernier, ils devinrent inséparable.

À son retour, le grand prêtre fût couvert de gloire par ses pairs pour tous ses actes et s’ouvrit un commerce de poison et d’outils en soie d’araignée. Il devint aussi diplomate pour son clans et mis les techniques de médecine non-magique apprises à la surface à profit, se montant avec son frère une petite compagnie d’artisans et, ainsi, une sorte de commerce ambulant, les tribus étant nomades. Il prit un disciple spirituel, un puissant soldat nain du nom de Dorlock, qu’il tente toujours de guider dans cette étrange quête spirituelle purement naine. La vision du monde de ce guerrier, fort différent de tous les autres nains dont Jarreck pu jamais faire la connaissance, plue bien au prêtre qui accepta et lui dressa une puissante monture de combat afin de s’en faire un garde du corps. Il continua aussi ses observations sur les insectes et mis au point un type de magie qui lui permettait d’exercer un contrôle parfait sur des nuées et des nuées de petites créatures, devenant célèbre pour toutes ces observations et aussi pour son lien particulièrement développer avec Venek, son araignée géante. Cette vie dura environ deux ans puisqu’un bon matin, Jarreck se réveilla avec son araignée dans un étrange labyrinthe où il rencontra plusieurs aventuriers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Biographie de Jarreck + petit cours d'histoire sur le Ganara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)
» 1185 : Un petit peu d'Histoire
» Gérard Gourgues l'homme par qui le cours de l'histoire aurait pu changer
» Un petit cours de lecture, ça vous tente ? - Feat Bael-en-feu
» Un petit cours de graph' pour Herby ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le continent reforgé de GreenWoods :: Archive :: *** Archive *** RedCampement-
Sauter vers: